termes de cybersécurité

Nous vivons une époque sans précédent, ce qui signifie que les termes de cybersécurité sont introduits et expliqués d'une nouvelle manière chaque jour. Restez dans l'air du temps en connaissant ces termes de cybersécurité de 2022 !

Comprendre la terminologie de base de la cybersécurité

La cybersécurité est le terme générique qui désigne la protection des actifs numériques contre les cyberattaques. Elle comprend également des mesures visant à protéger les informations personnelles et à réduire le risque de violation des données, ainsi que des mesures préventives prises pour éviter les vulnérabilités des systèmes informatiques.

Lorsqu'il s'agit de comprendre les termes de cybersécurité, il est important de connaître certains termes de base. Il s'agit notamment de :

➜ Menace - Une menace peut être n'importe quoi, d'un virus à un pirate informatique. Il peut s'agir de quelque chose qui cause du tort ou de la douleur ou simplement quelque chose qui vous inquiète.

➜ Vulnérabilité - Faiblesse d'un système d'information ou de sa conception qui le rend vulnérable à la compromission par un attaquant.

➜ Test de pénétration - Type de test dans lequel les professionnels de la sécurité tentent de s'introduire dans un système.

➜ Forensics - Processus de collecte d'informations sur ce qui s'est passé lors d'un test de pénétration afin de pouvoir déterminer si des dommages ont été causés et s'il y a eu un accès non autorisé.

➜ Testeur de pénétration - Personne qui effectue des évaluations de vulnérabilité ou des tests de pénétration pour des clients ou des employeurs.

Termes de cybersécurité que vous devez connaître en 2022

Pour vous aider à rester au fait de ce qui se passe dans le domaine de la cybersécurité, nous avons dressé une liste des principaux termes et concepts de cybersécurité que vous devez connaître.

1. Hameçonnage par harponnage

Le spear phishing est un type de cyberattaque qui cible les utilisateurs ayant accès aux réseaux d'entreprise. Il s'agit d'une tentative pour inciter les employés à donner des informations personnelles, comme des noms d'utilisateur et des mots de passe. Les attaquants envoient des courriels qui semblent provenir de sources légitimes, comme l'entreprise.

2. Gestion des identités et des accès (IAM)

L'IAM est le processus de gestion des identités dans l'environnement numérique d'une entreprise. Elle comprend la gestion des identités, l'authentification, l'autorisation et le provisionnement. L'IAM est cruciale pour toute organisation qui souhaite garder le contrôle de ses données en s'assurant que seules les personnes autorisées y ont accès.

3. Menace persistante avancée

Une APT est une cybermenace organisée qui utilise des techniques avancées pour accéder à un système ou à un réseau. Et cela en fait l'un des termes de cybersécurité les plus importants que vous devez connaître en 2022.

Les menaces persistantes avancées (APT) utilisent souvent des exploits de type "zero-day" pour infiltrer et exfiltrer des informations de systèmes et de réseaux ciblés, ce qui signifie qu'il n'existe pas de correctif public pour la vulnérabilité qu'elles exploitent.

Une APT peut prendre de nombreuses formes, telles que des enregistreurs de frappe, des attaques de type "watering hole", des ransomwares et des vols d'identifiants. Ce type de menace est donc plus difficile à détecter et à prévenir que les autres, car il implique souvent plusieurs couches de chiffrement et des techniques avancées qui sont difficiles à identifier avec les outils traditionnels de détection des logiciels malveillants.

Les APT sont souvent utilisées dans le cadre d'attaques menées par des États-nations et par des organisations criminelles telles que des fraudeurs et des voleurs. Elles visent principalement à obtenir l'accès à des informations sensibles, telles que la conception d'un produit ou les formules secrètes d'un médicament en cours de développement.

4. L'informatique de l'ombre

Le Shadow IT est l'utilisation des systèmes internes d'une entreprise pour effectuer des tâches en dehors de leur champ d'application ou de leur objectif.

Par exemple, une entreprise peut avoir une politique qui interdit aux employés d'utiliser leurs appareils personnels à des fins professionnelles.

Toutefois, si un employé dispose de son propre appareil, il peut accéder à des informations confidentielles sur cet appareil en l'utilisant pour se connecter à des applications ou des documents liés au travail. Nous avons traité ce sujet en détail, en expliquant comment le protocole DMARC peut aider à prévenir les pratiques informatiques parallèles.

L'informatique fantôme peut représenter un risque pour la sécurité de l'information d'une organisation, car elle réduit le contrôle de l'accès aux données et augmente le risque de fuites de données et de violations de la sécurité.

Par conséquent, le Shadow IT est l'un des termes de cybersécurité les plus importants que vous devez connaître en 2022.

5. Réseaux de confiance zéro

Les réseaux à confiance zéro sont un moyen de sécuriser votre réseau contre les cyberattaques. Ils n'autorisent aucun dispositif client à se connecter au réseau tant que leur sécurité n'a pas été vérifiée. Pour ce faire, ils utilisent des certificats et des jetons émis par une autorité de confiance. Ces certificats et jetons peuvent être utilisés pour vérifier l'identité de tout appareil qui se connecte à votre réseau et lui permettre d'y accéder.

Avec un réseau à confiance zéro, seuls certains appareils ont accès à certaines parties du réseau et se voient ensuite accorder un accès en fonction des besoins - par exemple, si un appareil est utilisé pour imprimer des documents ou envoyer des courriers électroniques, il peut être autorisé à imprimer des documents ou à envoyer des courriers électroniques sans être connecté à d'autres ordinateurs d'une autre manière.

6. Gestion des accès privilégiés (PAM)

La gestion des accès privilégiés(PAM) est un type de contrôle de sécurité qui limite l'accès aux ressources en fonction des privilèges de l'utilisateur. Il peut s'agir de limiter l'accès au réseau, de limiter l'accès au système de fichiers ou de limiter la connexion de l'utilisateur et l'accès aux consoles de gestion.

PAM comprend également l'application de politiques liées à la gestion des comptes privilégiés, notamment la mise en place de clés de chiffrement, de politiques de mots de passe et de politiques de verrouillage pour les administrateurs, les développeurs et les autres utilisateurs privilégiés.

7. Sécurité des conteneurs

Vous avez probablement entendu parler de la sécurité des applications, qui consiste à s'assurer que les applications logicielles sont protégées contre les cyberattaques. Mais il existe un autre terme de cybersécurité tout aussi important : la sécurité des conteneurs.

La sécurité des conteneurs est la pratique consistant à surveiller et à protéger le contenu d'un conteneur.

Un conteneur est comme une machine virtuelle contenant tous les paramètres et fichiers de configuration de votre application. En d'autres termes, il s'agit du système de fichiers racine de votre application. Vous pouvez le considérer comme la couche de base du système d'exploitation dont dépendent tous les autres processus. Mais au lieu d'utiliser un système d'exploitation, il utilise le logiciel Docker pour créer un environnement en bac à sable.

8. Isolation des navigateurs

L'isolement du navigateur est l'un des termes les plus avancés en matière de cybersécurité.

L'isolation du navigateur est un mécanisme de cyberdéfense utilisé par les chercheurs en cybersécurité pour se protéger contre les attaques de type "cross-site scripting" et pour isoler le navigateur des autres applications de l'ordinateur.

Cela signifie que le code d'un site web ne peut pas être exécuté sur un autre site, ce qui empêche l'exécution de scripts malveillants. Il fonctionne en empêchant les sites Web d'interagir entre eux, ce qui les empêche de partager des données.

Cela diffère du mode de fonctionnement traditionnel des navigateurs, qui permet la communication entre les sites. Cela signifie que si votre navigateur peut voir n'importe quel autre site sur Internet, il pourrait potentiellement exécuter un code malveillant sur ce site. L'idée derrière l'isolation du navigateur est d'empêcher que cela ne se produise en empêchant deux sites web de communiquer entre eux à tout moment.

L'isolation du navigateur signifie également que si vous utilisez Firefox, Chrome ou tout autre navigateur Web populaire et que vous êtes infecté par un logiciel malveillant ou un virus, celui-ci sera isolé de programmes tels qu'Adobe Photoshop ou Microsoft Word (qui ont pu être téléchargés sur l'ordinateur). Ainsi, si vous voulez ouvrir ces fichiers dans un autre programme, ils ne pourront pas accéder au virus.

9. Test de pénétration

Ces dernières années, les tests de pénétration sont devenus un sujet brûlant dans le secteur de la cybersécurité. Les tests de pénétration consistent à tester les réseaux et les applications à la recherche de vulnérabilités. Les tests sont effectués par des testeurs de pénétration, qui adoptent les étapes suivantes :

  • identifier les faiblesses d'un système ou d'un réseau (par exemple, en utilisant un scanner de vulnérabilité)
  • Identifier les points d'entrée dans le système cible (par exemple, en utilisant des scanners de ports).
  • Déterminez si des mesures de sécurité sont en place pour empêcher tout accès non autorisé (par exemple, en utilisant un scanner de pare-feu).

Les tests de pénétration peuvent être effectués sur n'importe quel type de système - de votre ordinateur portable personnel aux systèmes du siège de votre entreprise - mais ils sont le plus souvent utilisés sur les réseaux qui traitent des informations sensibles comme les numéros de carte de crédit ou les informations personnelles identifiables (PII).

10. Usurpation de courrier électronique

L'usurpation d'adresse électronique est une méthode de tromperie qui utilise des adresses électroniques pour envoyer des courriels en prétendant qu'ils proviennent de l'expéditeur réel. Cette méthode peut être utilisée pour inciter les gens à cliquer sur des liens malveillants, à ouvrir des pièces jointes ou à visiter des sites Web susceptibles de contenir des logiciels malveillants.

L'usurpation d'adresse électronique se produit lorsqu'un attaquant crée un compte de messagerie dont le nom est similaire à celui de la personne qu'il veut usurper. Il envoie ensuite des courriels à partir de ce compte avec de fausses informations qui donnent l'impression qu'il envoie des courriels à partir de sa propre adresse.

11. Authentification des e-mails

L'authentification des e-mails est le processus qui consiste à vérifier qu'un message envoyé à partir d'une adresse électronique spécifique a bien été envoyé par cette personne spécifique. L'authentification des e-mails est un terme de cybersécurité important à connaître car il permet aux entreprises d'avoir confiance dans l'intégrité des messages envoyés par les canaux de messagerie, de sécuriser leurs réseaux et de prévenir les activités frauduleuses.

Maintenez la sécurité du courrier électronique de votre entreprise au plus haut niveau avec PowerDMARC

L'impact des cyberattaques augmente chaque jour, la plupart d'entre elles étant perpétrées par courrier électronique. 

Chez PowerDMARC, nous offrons une protection avancée contre les attaques par courriel telles que l'usurpation d'identité et le hameçonnage. Notre site analyseur DMARC prévient ce genre de menaces en vous aidant à adopter une politique DMARC renforcée pour bloquer les mauvais e-mails envoyés depuis votre propre domaine.

Nous pouvons aider votre entreprise à garder une longueur d'avance en matière de cyberdéfense. Faites un essai gratuit de DMARC dès aujourd'hui pour en mesurer vous-même les avantages !